Reggie Sultan

Reggie Pepperil Sultan

Né en juin 1955 à Barrow Creek.

Il est allé étudier au couvent d’Alice Springs (école primaire)

Ses parents habitent Marrée en Australie-méridionale avec leurs 14 enfants ( 8 garçons et 6 filles).

Sa mère est une autochtone originaire de Kaititja (région de Barrow Creek) et son père est d’origine Afghane.

Les ascendants paternel sont des chameliers Afghans, son père à participer à l’élaboration de la très célèbre ligne ferroviaire du ghan entre Maree-Oonadatta jusqu’ à Alice Springs dans les années 1900.

Reggie s’est intéressé à la peinture dès son plus jeune âge sur le modèle de son père et ses frères qui réalisaient des paysages dans le style du pionnier Albert Namatjirra qui fut l’un des plus célèbres artistes autochtones.

Reggie a remporté de nombreux prix d’art de l’école jusqu’à devenir un artiste autochtone reconnu, progressant dans le style paysage a l’aquarelle et non figurative  vers l’art  traditionnel où il utilise un fond  moucheté et des symboles.

Reggie a écrit un livre sur son enfance tourmentée, appelé « An enfant incontrôlable ».

Reggie Sultan fournit un aperçu au lecteur différentes approches sur l’art aborigène australien du centre.

Il raconte ses années en tant que pupille de l’État, placé dans un certain nombres d’établissements de rééducation gouvernementale jusqu’à ces 17 ans pour avoir commis quelques actes de délinquance.

Une période difficile où il fut  transféré de foyer en foyer de Sydney en passant par Adélaïde puis Darwin.

A sa majorité, il fut envoyé dans des élevages de bétail dans le territoire du Nord et le Queensland comme ouvrier agricole ; Il continua en parallèle de réaliser des peintures de paysages.

Depuis 1985, il est un artiste professionnel expérimenté utilisant le style de peinture traditionnelle ‘pointillisme’ pour raconter les histoires ancestrales du  pays de sa mère.

Reggie se déplace régulièrement dans le territoire du Nord  pour vendre ces peintures le long du chemin

Depuis son arrivée à Darwin, il a participé à ‘la national Aboriginal Art Awards’ plusieurs fois. Son travail est acheté par des galeries d’art, des collectionneurs entre Alice Springs et Darwin.

Il peint des paysages, des didgeridoos, des peintures traditionnelles et des peintures murales, peintures sur écorces, papiers et même sur tissus.